Partager

Concevoir un projet industriel au Maroc : les bonnes pratiques

Concevoir un projet industriel au Maroc : les bonnes pratiques

Arpio Architects partage avec vous sa longue expérience internationale pour mieux orienter et éclairer les investisseurs qui souhaitent monter un projet industriel au Maroc.

Il existe des clés essentielles à la réussite de tout projet industriel . Aujourd’hui, nous revenons en amont pour appréhender la conception du projet industriel et les décisions importantes à prendre en considération dans ce cadre.

Les deux piliers clés de tout investissement pour concevoir un projet industriel sont ses acteurs et la gestion du projet.

LE CHOIX DES ACTEURS

Qui sont les parties prenantes essentielles à la conception et la réalisation d’un projet industriel ? Qu’est qu’un projet ? Commençons par mieux appréhender ses concepts clés pour mieux assimiler les bonnes pratiques que nous vous proposons.

Un projet est un « ensemble complexe de tâches et d’activités interdépendantes visant à produire un livrable (service ou produit) déterminé à l’avance, tout en respectant les contraintes de budget, d’échéance et de qualité ». En architecture, chaque projet est unique et dépend de plusieurs facteurs, le site, le client, le programme, etc.

Tout projet industriel fait donc appel à un architecte ou un cabinet d’architecture que l’on nomme Maître d’œuvre (MOE). Il s’agit de « la personne que le maître d’ouvrage a choisi pour procéder à l’établissement du projet et pour en contrôler l’exécution. Dans ce cadre, elle doit notamment établir les pièces écrites et dessinées, préparer le dossier de consultation des entreprises et assurer le contrôle d’exécution des marchés de travaux ».

Dans ce sens, le Maître d’ouvrage (MOA) est « la personne (publique, morale, ou privée) qui décide de réaliser une opération. Elle doit arrêter le programme, trouver le financement, identifier les étapes et définir les échéances dans le calendrier, choisir les professionnels chargés de la réalisation et signer l’ensemble des marchés (contrats d’études et de travaux) ».

Aux côtés du bureau d’architecture ou de l’architecte, d’autres professionnels sont essentiels à la conception et la réalisation du projet industriel. On cite les ingénieurs spécialisés qui « permettent de planifier, élaborer, concevoir et de gérer différentes phases du projet de construction, rédiger les plans et devis appropriées, effectuer l’estimation des coûts des travaux et fournir les recommandations nécessaires, superviser l’exécution des travaux avec la collaboration des autres professionnels impliqués ». Mais aussi les entrepreneurs qui « possèdent la technicité nécessaire pour la réalisation du projet et qui ont pour but de réaliser un certain nombre d’objectifs économiques, projets d’architecture, de BTP ou autres domaines ».

La bonne gestion d’un projet industriel, c’est donc une synergie de l’ensemble des connaissances, des compétences, des outils et des méthodes de travail mises au service dudit projet. Cela sous-entend des décisions prises et des interventions effectuées dans le but d’assurer le succès d’un projet dans toutes les phases de son développement tout en respectant le budget et les échéances projetés.

Davantage de définitions ici

Les futurs investisseurs industriels ont souvent tendance à entamer rapidement les étapes de mise en application de leur projet industriel au Maroc, sans savoir comment repositionner le projet en relation avec ses enjeux de développement. Un travail préalable est donc nécessaire, qui se traduira ensuite par l’élaboration d’un programme permettant de faire appel à l’architecte spécialisé, pour accompagner et conseiller le Maître d’ouvrage avant d’effectuer le choix foncier du projet industriel à réaliser.

Vu l’intérêt majeur de l’apport des Hommes de l’Art et Experts en industrie, dont le génie est de concevoir, conseiller, coordonner et gérer tout projet industriel au Maroc, tout en étant les points de contact avec la maîtrise d’ouvrage MOA, il est important de commencer par les points suivants :

  1. Clarifier le positionnement des acteurs
  2. Construire la collaboration entre les différents acteurs du projet
  3. Préciser le rôle et les missions des acteurs principaux

Toute réussite de projet industriel, notamment au Maroc passe par plusieurs étapes : conception, aménagement et réalisation, et ceci repose en premier lieu sur les acteurs de cette opération, qui sont la source clé de ce développement primordial de l’entreprise, et qui nécessite l’appui d’experts et techniciens locaux.

Dans ce contexte, nous conseillons les entreprises, spécialement dans le cadre de projet technique pointu, comme c’est le cas pour les projets industriels, de s’entourer rapidement d’experts en projets industriels au Maroc et de les choisir en amont du projet. Il s’agit ici de choisir les architectes, ingénieurs, économistes et autres spécialistes qui permettront la programmation, la conception et la mise en place de solutions architecturales, techniques et financières sur mesure, adaptées au plan de développement stratégique, au budget et à l’organisation du MOA.

Savoir s’entourer et s’appuyer sur des professionnels compétents est indispensable. Arpio Architects, agence architecturale dont le siège est basé à Casablanca, Maroc est dirigée par Mohamed Berrada, Architecte, Enseignant universitaire, Expert et Médiateur international. Après une longue experience professionnelle belgo-canadienne, il apporte depuis plus de 20 ans à ses clients un soutien et un professionnalisme appréciés lors des différentes démarches administratives et techniques de leurs projets industriels implantés au Maroc.

Découvrir les projets d’Arpio Architects

Tout projet industriel se définit à travers son volet stratégique ou architectural. Un projet architectural est caractérisé par une grande diversité d’acteurs internes et externes qu’il convient d’identifier afin de préciser leurs rôles et responsabilités respectifs, pour définir les relations qui lieront ces acteurs.

                       1- Clarifier le positionnement des acteurs :

Etant donné le nombre important d’acteurs dans un projet architectural, la distinction entre acteurs de la maîtrise d’ouvrage (MOA) et de la maîtrise d’œuvre (MOE) est d’une aide pour clarifier le positionnement et les responsabilités de chacun, elle s’effectue de la manière suivante :

– le MOA définit des objectifs, finance et exploite.

– le MOE conseille, conçoit et encadre la réalisation.

Plusieurs autres acteurs font partie du projet industriel, les BET et ingénieurs spécialisés au niveau des études préalables ou encadrement d’exécution, ainsi que les entreprises de réalisation des différents lots techniques ou autres, qui suivent le conseil et l’encadrement du MOA ou du MOE.

                        2 – Construire la collaboration entre les acteurs du projet :

La maîtrise d’ouvrage est l’instance pour laquelle le projet est réalisé. Elle définit les objectifs du projet, décide d’investir, choisit le maître d’œuvre. Elle est le donneur d’ordres, le prescripteur du programme, le signataire du marché et le payeur des travaux. Dans une PME, le chef d’entreprise, le plus souvent, aura la charge de l’exploitation du futur site.

                       3- Préciser le rôle et les missions

La maîtrise d’ouvrage (MOA) a la responsabilité de :

  • S’assurer de la faisabilité et de l’opportunité de l’opération de la cohérence du projet avec la stratégie de l’entreprise
  • Définir les enjeux et les objectifs du projet
  • Arrêter l’enveloppe financière
  • Assurer le financement et la mise à disposition des ressources requises
  • Valider certaines options stratégiques en cours de projet
  • Choisir le processus de réalisation, suivant le conseil du MOE et des ingénieurs spécialisés

La maîtrise d’œuvre (MOE) est quant à elle l’instance qui a la responsabilité de la conduite et de l’aboutissement du projet, conformément aux objectifs fixés par la maîtrise d’ouvrage MOA. Il s’agit le plus souvent d’un architecte, il doit assurer le pilotage et le suivi du projet, soit assurer une fonction importante de coordination. Elle doit veiller à ce que l’usage soit pris en compte à chaque étape du projet (maîtrise des risques), ce qui nécessite de connaître le phasage d’un projet et ce qui s’y décide, de questionner et décider au bon moment pour éviter les erreurs de conception par ses services d’architecture.

En somme la maîtrise d’œuvre (MOE) a pour mission :

  • L’analyse des besoins fonctionnels et techniques
  • Le conseil du MOA sur le choix foncier
  • La participation à la programmation appropriée
  • L’établissement et l’encadrement de l’échéancier
  • L’établissement de la conception et de l’étude architecturale
  • La coordination des intervenants
  • La direction de la gestion administrative, technique et planning des travaux

L’entreprise doit conserver la maîtrise de son projet. Pour cela, il lui faudra choisir un chef de projet opérationnel interne et une équipe projet qui travailleront en étroite collaboration avec la MOA et la MOE. Dans ce sens, il est du périmètre de l’entreprise de :

  • Nommer le chef de projet
  • Déterminer la localisation de l’ouvrage
  • Élaborer le programme
  • Conclure les contrats (permis de construire, commandes, marchés…)
  • Réceptionner l’ouvrage.

Arpio Architects joue également un rôle clé d’interface dans la coordination et l’acceptation du projet d’implantation de l’entreprise et de son projet industriel au Maroc, notamment au niveau des autorisations administratives.

Contactez-nous pour plus d’informations

 

Partager l'article: