Partager

Réaliser un bâtiment industriel au Maroc : 7 règles de réussite

Réaliser un bâtiment industriel au Maroc : 7 règles de réussite

Concevoir l’architecture d’un bâtiment industriel au Maroc, c’est tout un métier. Qu’il s’agisse de ligne de production, des zones de stockage, de logistique, des bureaux, des ateliers, des produits finis ou des espaces dédiés aux commandes, le bâtiment industriel doit répondre exactement aux fonctions pour lesquelles il est pensé.

Faciliter l’organisation du travail en milieu industriel, tâche où s’est inscrit depuis plusieurs années Arpio Architects, vise à répondre aux demandes complexes et spécialisées, en suivant une démarche de qualité pour chaque projet de bâtiment industriel au Maroc.

Expérience et savoir-faire sont au service de l’architecture industrielle, pensée et optimisée pour une incidence humaine et technique valorisante, voici les 7 règles de réussite pour réaliser un bâtiment industriel au Maroc selon Arpio Architects.

  1. BIEN CHOISIR SON PATRIMOINE FONCIER INDUSTRIEL

Avec l’aide précieuse d’un spécialiste, de préférence un architecte expert en bâtiment industriel au Maroc, votre patrimoine foncier répondra à vos besoins, situation, surface de terrain, orientation, évolution future et réglementation architecturale.

  1. PROGRAMMER SES BESOINS

Commencez par bien définir vos besoins en surfaces de production, de bureaux, de stockage de matières premières, de produits finis. Pensez également aux possibles agrandissement, reconstruction, rénovation et modification de bâtiment. L’architecte s’emploie à définir précisément les besoins de son client avant de concevoir, en fonction du budget disponible, un bâtiment qui résoudra au mieux l’équation « solidité, fonction et esthétique ».

Toujours en concertation des spécialistes du bâtiment industriel au Maroc, Arpio Architects a souvent été à la base de cette programmation avant de passer au stade de la conception architecturale.

     3. BIEN CHOISIR L’ARCHITECTE

S’il est obligatoire de faire appel à un architecte pour la conception de bâtiments, il est toujours pertinent de recourir à un architecte en amont du projet. C’est le professionnel le mieux qualifié pour accompagner ses clients dans la mise en œuvre d’un projet d’architecture de qualité, qu’il s’agisse de construction, de transformation ou de rénovation. En véritable chef d’orchestre, il reste la base de tout projet réussi en général et particulièrement dans le cadre de la réalisation d’un bâtiment industriel.

Ce professionnel polyvalent est compétent pour de nombreuses autres tâches. En amont du projet de construction, on a recours à lui pour élaborer un programme et mener des études. En aval du travail de conception, il peut intervenir pour préparer les documents d’appel d’offres et déterminer les modalités du contrat de construction. Enfin, sur le chantier, il peut assurer la surveillance des travaux, une étape essentielle à l’obtention d’un produit conforme aux plans et devis. En tout temps, l’architecte est aussi le professionnel indiqué pour obtenir un conseil ou un avis.

Outre les projets de construction, l’intervention de l’architecte englobe l’agrandissement, la reconstruction, la rénovation et la modification de bâtiments. Son expertise peut profiter à l’ensemble des aspects du cadre bâti, dont la qualité se trouve ainsi améliorée et le coût financier final optimisé et maîtrisé..

CE QUE LES ARCHITECTES APPORTENT AUX INDUSTRIELS

Peu d’industriels s’adressent aux architectes pour construire leurs usines. Pourtant, ces derniers offrent à l’entreprise, en plus de réponses fonctionnelles et organisationnelles, un environnement de travail adapté, une identité renforcée et une image de marque propre. Le cas de VITRA dont le slogan était : « tout pour l’image » qui a misé sur l’esthétique de son architecture industrielle depuis 1981 est édifiant, en faisant appel aux grands architectes pour bâtir son image de marque : Nicholas Grimshaw, Frank O. Gehry, Zaha M. Hadid, Tadao Ando et Alvaro Siza.

L’architecte interviendra donc sur le process industriel, les conditions de travail et bien entendu, l’image de marque de l’entreprise. Dans un premier temps, il analyse l’ensemble des systèmes de production. S’il ne peut modifier le cœur même du process, il peut en revanche intervenir en périphérie et en prévoir les évolutions.

Tous les citoyens vivent et travaillent dans des bâtiments : l’architecture fait partie intégrante de notre vie personnelle et professionnelle. Il va donc de soi que la qualité du cadre bâti contribue à améliorer notre vie quotidienne et automatiquement à une meilleure productivité. Les études architecturales prendront en considération l’impact qualité, la rentabilité industrielle et l’image de marque de l’entreprise.

Arpio Architects s’engage dans une démarche qualité pour tout projet de bâtiment au Maroc, et ses équipes travaillent pour la conception et la réalisation de projets industriels et campus industriels, conjuguant performance, qualité esthétique, énergétique et fonctionnelle.

Découvrir nos projets

  1. BIEN SPECIFIER L’ACTIVITE INDUSTRIELLE

Quel est le défi principal de l’architecture des sites industriels ? Concevoir des espaces adaptés à leur fonction et au type d’activité qui y sera réalisée.

De ce fait, chaque bâtiment industriel au Maroc doit être conçu en fonction de son utilisation et comprend des bâtiments conçus en fonction de leur utilisation où chaque espace est bâti en fonction des méthodes de fabrication et des espaces évolutifs et communicants qui doivent permettre d’optimiser l’organisation des tâches. Ils doivent par conséquent être fonctionnels, ce qui n’exclut pas bien évidemment la dimension esthétique propre à chaque réalisation architecturale.

L’architecture doit en effet s’intégrer dans la forme géométrique du terrain, et tous les volumes à construire doivent être conformes non seulement aux règlements en matière de sécurité, mais également à la qualité de vie recherchée pour le personnel salariés et cadres. Cette architecture de qualité doit répondre à une série de contraintes techniques : flexibilité du site, ossature de béton et maintenance facilitée.

On travaille mieux dans un espace agréable, et c’est donc à la qualité de vie au travail tout autant qu’à la rationalisation des tâches que Arpio Architects s’emploie. En accord avec l’esthétique industrielle, Arpio Architects conçoit des bâtiments aux lignes sobres, pensés pour l’efficacité, et pour durer. La rénovation et le réaménagement de sites anciens sont également proposés.

Arpio Architects conçoit, entre autres, des espaces de stockage, ouverts ou fermés, avec ou sans quais. Parmi les réalisations figurent aussi des entrepôts logistiques de grande hauteur. L’équipe d’architectes de l’agence à Casablanca accorde un soin tout particulier à l’étude des attentes et des besoins de ses clients, par exemple lorsqu’il s’agit de concevoir des espaces de manière rationnelle. De nombreuses entreprises fonctionnent aujourd’hui selon les principes du lean management, en éliminant dès la conception du bâtiment toutes les sources de gaspillage (à l’intérieur et à l’extérieur du process) et cette démarche est évidemment facilitée par une conception intelligente des locaux, ateliers, bureaux, espaces logistiques.

Un défi majeur pour l’architecture des sites industriels est de concevoir des espaces adaptés à leur fonction et au type d’activité qui y sera réalisée pour une organisation optimale et fonctionnelle des tâches. Chaque bâtiment est un produit sur mesure qui doit être bien intégré au milieu environnant. Organiser l’espace devient un facteur indispensable et de plus en plus d’industriels ressentent le besoin d’une architecture de qualité. Mais ils sont encore peu nombreux à acheter des formes, une esthétique, en même temps qu’ils exigent du bâtiment davantage de flexibilité, notamment dans l’organisation de l’espace. Les architectes peuvent y apporter des solutions.

« L’architecture, non seulement accompagne les révolutions industrielles, mais fait évoluer les conditions de travail des salariés. »

Denis Valode

  1. ETUDIER LA FAISABILITE FINANCIERE

La productivité passe aussi par la dimension esthétique qui prend tout son ampleur dans le cadre de projets industriels. On travaille mieux dans un espace agréable, plusieurs études ont prouvé qu’un environnement de travail sain et agréable et des locaux bien conçus augmentent la productivité et c’est donc à la qualité de vie au travail tout autant qu’à la rationalisation des tâches qu’Arpio Architects s’emploie. Le bâtiment industriel doit posséder toutes les fonctions indispensables à sa bonne marche et à son évolution, il doit répondre aussi, par son côté esthétique, aux souhaits de l’industriel, de refléter fidèlement la qualité industrielle de l’entreprise. Une image de marque que chaque groupe industriel veut transmettre à ses salariés, mais aussi à tous les visiteurs du site, notamment ces futurs clients.

Cependant, une ambition aussi grande que noble de construire un projet industriel au Maroc a également un coût substantiel. Arpio Architects, de par sa longue expérience au Maroc qui lui a permis d’accompagner de nombreux industriels dans la réalisation de leurs bâtiments lui permet d’optimiser les frais financiers à tous les échelons du projet, de sa conception à sa réalisation.

  1. ENCADRER EFFICACEMENT LA REALISATION

L’étape de la réalisation correspond à l’inauguration du chantier. Les soumissions obtenues ont permis de procéder au choix du constructeur. L’architecte peut vous conseiller et vous accompagner au cours du processus de sélection de l’entrepreneur ainsi que dans les négociations avec ce dernier et ses fournisseurs.

Tout au long du projet, l’architecte s’assure que le travail fourni par l’entrepreneur et ses divers sous-traitants (plombiers, électriciens, ébénistes, etc.) est en tous points conforme aux plans et devis de construction. En ce sens, l’architecte procède pour vous à un contrôle de la qualité automatique et à une optimisation de votre investissement et sa rentabilité calculée dans le temps. Ce contrôle peut être effectué au bureau ou sur le chantier.

Dans ce sens, l’architecte coordonne les activités de l’ensemble des professionnels intervenant dans la réalisation du projet. Il évalue la progression des travaux en fonction du budget et de l’échéancier, et il veille à la rédaction des procès-verbaux des réunions de chantier. Véritable chef d’orchestre, il a pour principal objectif d’optimiser et protéger votre investissement, il protège l’industriel de toute surprise technique et administrative.

L’architecte assume également la gestion des contrats de construction. Il s’assure alors que les conventions, les demandes de paiement et les certificats d’achèvement des travaux sont en bon ordre. Il évalue enfin les réclamations présentées par l’entrepreneur relativement aux travaux.

  1. MAITRISER LE FINANCEMENT

Plusieurs études ont prouvé qu’un environnement de travail sain et agréable et des locaux bien conçus augmentent la productivité des employés et limitent l’absentéisme. D’après l’Association des gestionnaires de parcs immobiliers institutionnels (AGPI) au Québec, un bâtiment « vert » permettrait d’augmenter la productivité de 6 à 16 % et de diminuer l’absentéisme de 15 %.

Les efforts de conception réalisés en matière de développement durable peuvent permettre des économies considérables de gestion et du coût énergétique de production. L’orientation reste un atout majeur de ce sens, des dômes sur le toit permettent un éclairage naturel des locaux, un système de récupération et de gestion des eaux pluviales à intégrer à la structure.

Spécialisés en bâtiment industriel, Arpio Architects utilise tous les paramètres pour atteindre l’objectif du BEP (bâtiment à énergie positive). Ses Architectes prennent également en compte la possibilité d’une future extension de l’usine en installant un plancher collaborant.

L’incidence financière du projet bâtiment industriel est souvent la résultante de toutes les contraintes esthétiques, techniques et choix du concept de structure, béton, précontrainte, charpente métallique, mixte, etc.  Certaines solutions adaptables à des investissements peuvent être au plus juste :

  • L’usine modulable : 95% des produits et des modes de fabrication changent avant que nous ayons achevé les travaux, la conception doit prévoir une usine dotée d’une modularité totale.
  • Le parapluie à tout faire : dans certaines zones d’aménagement ou les zones industrielles qui fleurissent sur l’ensemble du royaume, les collectivités ou les promoteurs construisent des bâtiments industriels avant même de savoir qui va les occuper.
  • La structure exportable : implanter une usine à l’étranger pour un industriel étranger au pays pose plusieurs problèmes, notamment des difficultés de construire, le coût de transport des équipements, la méconnaissance des règlements administratifs, la non adaptation climatique des matériaux de l’usine kit proposée. Dans ce cas, l’industriel joue à « quitte ou double ». La structure même du bâtiment peut être un atout pour diminuer les risques d’échec.

« Les industriels n’ont pas encore pris conscience de l’apport de l’architecture. Chez Hermès, elle a formidablement fortifié la culture de l’entreprise, devenue plus claire pour tout le monde. Un plus qui n’est pas coûteux quand il s’agit de l’environnement du salarié. C’est de notre devoir de fournir un cadre de vie agréable au personnel. La condition pour faire naître l’enthousiasme et les compétences. »

Jean-Louis Dumas, PDG Hermès.

Contactez-nous pour plus d’informations

Partager l'article: